/ bière

La brasserie To Øl, une success story de la craft beer

L’histoire de To Øl est un genre de success story qui donne envie de croire à tout ce qu’on peut entreprendre aujourd’hui et je suis tombé complètement dingue de cette brasserie danoise très originale pour pas mal de raisons.

alt

Son histoire commence en 2005 quand les deux créateurs, Tore Gynther et Tobias Emil Jensen, « piratèrent » la cuisine de leur école durant les heures de fermeture pour la transformer en un petit laboratoire de brasseur. Quelques années plus tard, en 2010, est commercialisée la première bière To Øl et cela officialise la création de la brasserie.

Si la brasserie To Øl se veut originale c’est qu’avant même sa création les fondateurs enrageaient du fait que la plupart des brasseries danoises hurlaient continuellement que leurs bières étaient brassées depuis plus d'un siècle, plutôt que de se concentrer sur le goût réel et le contenu de leurs breuvages.

Alors, en créant To Øl ils ont voulu donner à la bière un coup de jeunesse en provoquant et en poussant les frontières de la perception de la bière, ce que leurs packaging subliment parfaitement.

alt

Comme il est inscrit sur leur site « Let’s get this straight » ( Allons droit au but), To Øl a la particularité d’être ce qu’on appelle une brasserie gitane ou brasserie pirate. Cela signifie que To Øl ne possède pas ses propres installations de brassage, mais qu’il loue celles de brasseries ayant de grandes capacités de production et de réserve. Être une brasserie gitane nécessite une relation de confiance avec l’établissement de production, basée sur l’expérience, la compréhension mutuelle et une passion partagée pour la qualité et le développement du produit.

La brasserie aime articuler ses collaborations de 2 façons différentes. D’un coté To Øl produit ses bières dans des brasseries avec lesquelles elle travaille depuis plusieurs années afin de proposer une qualité constante. Et d’un autre elle s’essaye avec de nouveaux collaborateurs afin de développer de nouvelles approches et de produire des bières toujours plus originales.

Il ne vous sera donc pas possible de visiter un jour la brasserie To Øl, en revanche si vous vous trouvez à Copenhague vous pourrez aller déguster leurs bières directement du tank à la pression dans ce qu’ils appellent le « brewpub » BRUS. C’est d’ailleurs ici qu’on été préparé les premiers brassins To Øl.

alt

Maintenant que vous savez comment sont fabriquées leurs recettes nous allons nous y intéresser. To Øl produit des bières puissantes, avec du caractère et des saveurs originales. La brasserie met l’accent sur la qualité et l’originalité de ses produits. Leur leitmotiv est de créer des bières que vous n’oublierez pas facilement (à moins que vous en ayez bu trop). De la Session beer fraîche, légère en alcool et fruitée à la Porter plus forte et aux arômes complexes de chocolat et de houblon comme leur Black Ball Porter. Aussi originales que sont leurs bières, la principale caractéristique de leurs recettes reste l’équilibre. Chacune de leur création saura vous étonner sans pour autant être « too much ».

alt

Même si Tobias Emil Jensen a quitté en 2016 la brasserie pour se consacrer à de nouveaux projets, celle-ci continue à brasser ses créations toujours plus originales en utilisant les ingrédients de la meilleure qualité et en faisant des expériences inédites pour inventer des recettes spéciales et tendances.

To Øl est entrée dans la classement Ratebeers des 100 meilleurs brasseries au monde en 2012, en étant sacrée 9ème meilleure brasserie au monde. Aujourd'hui, la brasserie exporte vers plus de 40 pays différents dans le monde entier.

alt