/ Saint Patrick

Saint Patrick et ses légendes

L’histoire de Saint Patrick

De son vrai nom Maewyn Succat, Saint Patrick n’est pas Irlandais mais Anglais. Il est né en 387 dans le Cumberland. À l’âge de 16 ans, en 403, il est kidnappé par des maraudeurs irlandais et passa 6 ans en tant qu’esclave berger. Il se converti durant sa captivité au christianisme et s’échappe en 409 grâce à une vision divine. Il rejoint alors l’Angleterre avant de revenir en Irlande en 432, pensant qu’il avait été appelé par Dieu à prêcher la bonne parole auprès des païens Irlandais. Dès lors, il adopta le nom chrétien de Patrick. En 434, il rencontra le succès en convertissant les Irlandais au christianisme, et selon la légende, en baptisant 12 000 personnes en un seul jour près de Killala. Il passa le reste de sa vie en tant que missionnaire chrétien et construisit des écoles et des monastères le long des côtes nord et ouest de l’île. Il mourra le 17 Mars 461 en étant largement oublié jusqu’à ce que la mythologie et les légendes grandissent pour être, des siècles plus tard, honoré du statut de Saint Patron de l’Irlande.

St Patrick

Depuis, l’anniversaire de sa mort est célébré comme un jour férié durant lequel les Irlandais s’autorisent une pinte ou deux (ou plus si affinité), coutume qui encore aujourd’hui a un réel succès, et qui alimenta nombreuses légendes.

Mythes et légendes

Une fameuse légende raconte que Saint Patrick aurait fait fuir tous les serpents d’Irlande. Cette légende est bien évidement fausse puisque l’Irlande n’a jamais eu aucun serpent du fait que l’eau qui l’entoure était tout simplement trop froide pour que cette espèce parvienne à la traverser. Mais cette histoire symbolise toutefois l’éradication du paganisme de l’île et permet d’expliquer le culte qui lui est voué.

Une autre légende rapporte que St Patrick utilisait les trois feuilles du trèfle, le symbole de l’Irlande, pour expliquer la sainte trinité. Le résultat fut qu’à partir du 18ème siècle les irlandais commencèrent à porter le trèfle à la boutonnière les 17 mars pour signifier leur fierté d’être Irlandais chrétien. Cette tradition évolua ensuite afin de devenir la célèbre coutume de se revêtir de vert le jour de la Saint Patrick.

Aussi important qu’est la Saint Patrick pour l’histoire d’Irlande, beaucoup ignorent que la tradition de célébrer le 17 mars avec une parade a en réalité débuté en Amérique. Cette tradition a d’ailleurs pris de l’ampleur après la grande famine de pomme de terre en Irlande dans les années 1840, envoyant des milliers d’immigrants Irlandais à New York, Boston et autres villes américaines. Cette immigration de masse emporta avec elle toutes les coutumes Irlandaises, et permis d'en créer plusieurs autres. Le premier enregistrement d’une parade de la Saint Patrick à New York remonte à 1762 lorsqu’un groupe de soldats Irlandais servant pour l’armée anglaise marcha quelques pâtés de maison jusqu’à une taverne dans la partie basse de Manhattan. La parade de New York a eu lieu plus de 250 fois depuis et est de nos jours la plus large et la plus longue au monde avec plus de 200 000 participants et près de 2 000 000 de spectateurs chaque année.

Alors ce 17 Mars n’oubliez pas de porter du vert et de trinquer à l’histoire de la Saint Patrick :-)

alt

Source : http://www.history.com